(Liens tisses :

entre rencontres et reciprocite)

La petite filature œuvre dans une démarche professionnelle basée sur la notion de « rencontre » et de « réciprocité ». En effet, tant dans la coopération avec les collectifs citoyens que dans les partenariats tissés (DDCS37, les centres sociaux, le SPIP, Erasmus +, l'université de Lille ...) nous agissons autant que possible dans des rapports qui tendent vers la réciprocité

 

Nous reprenons à notre compte des idées fortes de Jérôme Eneau : «  Réciprocité, relation de confiance réciproque, qui requiert choix personnel libre et authentique, ouverture à l’autre, implication et honnêteté, audace et lucidité, respect et plaisir, confidentialité et disponibilité… Elle construit, à son tour, confiance réparatrice, paix, apprivoisements réciproques, amitié, responsabilité, conscience de la singularité de chacun et solidarité. On aura beau travailler la réciprocité, et on fera bien, elle reste une énigme, une invention permanente, quelque chose de léger et indescriptible. Un désir d’aller découvrir d’autres rives. Un risque à prendre qui en donnant de la consistance à soi et aux relations, tisse des solidarités multiples »

 

De plus, nous souhaitons sortir d’une logique de méthodologie de projet et d’être dans une méthodologie de la rencontre. Nous mettons la rencontre au cœur des apprentissages : de soi, politiques, de la vie, théoriques et pratiques. Nous pensons que la rencontre est la clé pour que la transmission se fasse dans les meilleures conditions


La rencontre est la raison pour laquelle on se lève le matin avec plaisir et sens

© 2018 la petite filature site créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now